10 raisons de rester chez toi (en mode canapé télé!)

Le voyageur au long cours s'expose a de nombreux inconvéniants dès qu'il s'éloigne de son petit confort moderne!

Pour vous montrer qu'on n'a pas des vies faciles (contrairement a ce que certains peuvent penser), voici la liste non exhaustive de ce que nous enduront quotidiennement!

EN VOYAGE:

1/ Tu subis les variations climations souvent extrémes :

SOIT trop FROID:

DSC 8541

SOIT trop CHAUD:

IMG 3699

2/ Tu dois t'ADAPTER quotidiennement: hier en haut du macchu, aujourd'hui à la plage, demain en jungle... c'est épuisant!

aa adaptationIMG 1653

3/ Tu rencontres souvent des gens (trés) bizarre qui te tendent des embuscades!

extraterrestreDSC 6722IMG 3074MOR

4/ Du coup, tu es souvent très fatigué!

photo 2repos

5/ Tu te retrouve confronté a des bêtes sauvages aussi dangereuses que méconnues

bete danger 2IMG 3454IMG 3449DSC 7202LAMAchien

6/ Tu manges des trucs "louches" et peu ragoutants !

1175049 212432625632413 6815660222914302085 nUYCACAO

 7/ Ton foie se heurte aux spécialités locales :

GTCOLGOPR2087

8/ Tu assistes, impuissant, à des actes d'incivilités (graffs...)

g1GOPR1657DSC 5697

9/ Tu deviens FOU!

fouadaptationfou t

débile 1fou3OUF

10/ Tu es loin de tes proches: vos 30 bougies, vos mariages, vos grossesses, vos inaugurations de camion, changements de poste, retour de corse, vos nouvelles maisons, ou chéries , vos coup durs,....il n'y a pas de photo pour illustrer ce vide incommensurable...

 

Rangoon la Magnifique!

943326 10201754706487372 631869542 n copyBIRMANIE
Rangoon ou Yangoon est une ville colorée et acidulée.

Marquée par le temps, elle est vivante et saisissante. Vendeurs ambulants, circulation ubuesque, maison de thé "cosy" et sourires a tous les coins de rue. C'est une immense ville ou l'on se sent très vite bien.

Nous y avons fait de belles rencontres et y avons vécu plein de situations intenses.

We love Udaipur!!!

BIRMANIE
21 Avril 2013

Toujours aussi fascinant ce pays!
Nous avons découvert Udaipur la tranquille, Udaipur la paisible.

Au 1er lueur du matin, on entend le martellement des femmes battant le linge. Chaque matin, elles sont là, font les mêmes gestes; des tissus aux milles couleurs étendu les uns a côtés des autres embellissent les ghâts.