Mandalay

Les portes s'ouvrent a peine que la moiteur se répand dans le bus, il est 5h du matin, ouf, c'est dur! A peine un pied dehors qu'il y en 10...chacun avec le panneau de sa guest... gravitant autour de nous!

"please, just five minutes ; i wake up!"
 Après une négociation difficile nous trouvons un taxi qui nous emmène en centre ville les deux américains et nous.

 

Mosquitos...moiteur...puanteur...calme...Mandalay la nuit.


Aprés un tour des guests, Jérémy et Chauvinou nous dégotent une chambre au "E.T Guest House". Il nous faut attendre 6h30 pour avoir la clé! Pas de problème nous partons a la recherche d'un thé...

D'ailleurs, vous a t'on parlé du thé en Birmanie?
Des maisons de thé nous accueil a chaque coin de rue. Ici, c'est une institution! C'est magique, au choix : petites tables en plastique ou bois et tabouret. Quand on s'assoit le chinese tea attend déja dans son thermos,prêt à être servi; " dans la culture Birmane, il est offert et a volonté"!!!Tea or coffee? C'est le thé qui remporte a l'unanimité avec du lait concentré, toujours,...

Petites installations de bric et broc d’où sortent chiapati, pancake et autre gourmandise d'inspiration indo-népalaise et birmane vous régale les papilles!!!

Il est 6h, on avale le premier pancake tout chaud de cette petite dame qui commence tout juste ça journée.


9h, Mandalay n'est plus la même, les mosquitos ont cédé la place a la lourdeur, l'air est irrespirable. Chaleur, pollution et poussière nous étouffent, le bruit des klaxonnes nous assourdissent...

2eme jour : 4h du mat, nous découvrons la ville en scooter avec Angeli et son acolyte.

Au programme : stupa, pagode, temple, stupa, pagode, temple, oh, une mosquée!! une école monastique, des milliers de pellerins, des prières, des offrandes et des chants.

 

Puis, un merveilleux levé de soleil sur le pont u bein, le plus long pont en teck ( et aussi le plus dangereux, il ne tiens qu'a un fil !!!). Petit tour sur les collines de saingaing avec ces temples, ces stupas et ces pagodes a perte de vues.
Une pause thé, un chapati, le scoot trip continu...


Prochaine étape, le petit village de hispaw ( ce dit sipo).