Mandalay-Hsipaw par Puy Oo Lwin

5h du mat, sac sur le dos en direction de la gare des bus...Nous y voilà...Notre bus pour Hsipaw (ville du trekkeur )...Nous montons...Le ron-ron du bus se fait entendre: en route...C'est parti!!!

Après 15 min de routes et 300 rebonds, Bernie se prend une valise sur la tête...AIE AIE !!! les 6 prochaines heures seront longues...très longues...très très très longues...
En prime, je vous fait partager un joli fou rire avec cette anthologique phrase de Bernie (très fatiguée) :

" je voulais te dire quelque chose...Mais ça m'est sorti de l'oreille! "

le choque de la valise lui a laissé quelques  séquelles.

Après cette entracte de Chauvinou, revenons a Hispaw.

 Hispaw ou la quiétude retrouvée :

"les secondes s'égrainent au fil de l'eau
face aux montagnes perdues dans la vallée,
petits sentiers et rires d'enfants,

Une jolie parenthèse, un rendez vous avec soi même."

 

DSC 0002 copy

Après trois jours dans cette quiétude, direction puy oo lwin en train.
Comment résumer cette jolie aventure en quelques lignes?

Anachronique, populaire, vivante et conviviale; de bric et de broc, tout bringuebalant, animé... dépaysant, chaleureux et rassurant à la fois! et surtout, surtout tape cul!

Dans un souci d'authenticité, nous avions pris l'option classe populaire... nous n'avons pas été déçues du voyage.
Plus de 6h passée au rythme des vendeurs ambulants, entre vieillards, enfants et sadhu, moines à traversé des petits villages isolés.


   1231162 10201754705367344 223159622 n copy Nous avons franchi le viaduc de GOkTEIK, qui est le 2ieme plus haut du monde. A pas de loup, perchés dans les airs, a quelques centaines de mètre de la terre ferme le train s'est engagé.

Nous entendions les rails grincer sur la vieille structure métallique. Quelques frissons, mais une vue à couper le souffle!!!

 

C'est ainsi que nous arrivons a puy Oo lwin.

Ville atypique à l’atmosphère surannée. Empreinte du colonialisme anglais, ou y trouve une architecture digne de la vieille Angleterre: Rues pavées, calèches, églises de briques rouge...
C'est la seule villes birmane ou le bouddhisme ne règne pas en mètre absolu. Églises catholiques et protestantes, mosquées... une grande diversité! Nous avons fait une rando pour voir une trés jolie cascade! un petit coin de paradis isolé ou nous nous sommes réfugiées quelques heures loin de l'agitation de la ville! et je vous raconte pas la remontée en plein cagnard avec la fatigue accumulée! ;-)
En repartant, nous sommes tombées sur une cérémonie magique! L'intégration des jeunes petits moines dans un monastère.

Parade, habits traditionnelles aux milles couleurs, chants, donations comme on en avait jamais vu. Les habitants nous ont accueillis comme des reines! notre présence semblaient les ravir!

Moments magiques et inoubliables!

1236773 10201754710767479 1993204538 n copy1235181 10201761223290288 1631468972 nDSC 0334 copy

 Et comme toute les bonnes choses ont une fin, nous avons du reprendre la route pour rejoindre Mandalay !

Écrasées, malmenées, encastrées à 21 à l’arrière d'un pic up.... ( quand ya plus de place, y'en a encore!!!!!) et c'est reparti pour presque 3h au summum de l'inconfort! (nous qui croyons avoir tout vu?!) .

Jetées au milieu de nulle part, nous avons retraversé Mandalay sous une chaleur écrasante avec nos 15kg sur le dos.

Demain, départ 5h pour rallier Bagan en bateau (entre 12h et 20h... suivant les conditions!) .... mais ça, c'est une autre histoire!