Ville spirituelle ou Rishikesh et Haridwar

L'inde et ses couleurs...L'inde et ses odeurs....

Nous observons tout ca depuis rischikesch, ville ou nous nous plaisons bien.

Cette ville est empreinte d’une spiritualité certaine exacerbée par la présence de nombreux occidentaux en quête d’eux même. Ashram, cours de méditation, de yoga, guru… enclavée dans les montagnes, cette ville invite au repos de l’âme.

C’est le point de départ de nombreux pèlerinages vers l’Himalaya.

On y croise beaucoup de sâdhus, (personnages fascinants, souvent un peu fous, voir complétement déjantés !)

Ces derniers ont renoncés a tout pour se consacrer uniquement au but de la vie (selon l’hindouisme) a savoir : la libération de l’illusion, l’arrêt du cycle de renaissances, et la dissolution dans le divin, la fusion avec la conscience cosmique. Vêtue de orange (plus ou moins propre ;-) ) ils ont pour la plus part de longue barbes ! Difficile de les prendre en photo, c'est dernier demandent des sous pour un cliché!

C’est donc hors de question ! en parlant de photo…. Le reflex numérique est souffreteux ! Nous craignons une fin de vie, quelque part en inde…. Ce dernier ne veut plus déclencher, ou met beaucoup trop de temps pour prendre des photos ds l’instant…les mises au point sont chaotiques ! C’est la grosse déception ! être dans un pays comme l’inde et ne pas pouvoir capturer ses instants précieux….. barf !

En inde, il y a donc : des regards, des couleurs, des odeurs….. et LE GANGE ! Impossible dans ce récit de faire l’économie du Gange. Sans Gange, l’inde ne serait pas l’inde ! C’est LE fleuve sacrée par excellence, et la vie des indiens s’organise autour !
J’avais lu quelque part : « aucun microbe qui ne serait respecte ne eut survivre dans le gange » ! pour confirmer cette thèse, nous y avons bien entendu trempé les pieds !!!! ca fait déjà quelques jours…. Et RAS ! pas de champignons, pas d’infection, rien !

Et puis…. Il se passe plein de chose autour du Gange ! Entre toilette quotidienne, lessives, tempette… on assiste aussi a différentes ablutions, processions, et rituels sur les ghâts (escaliers et esplanades qui même au fleuve !)

Nous avons assistés a deux cérémonies des lumières. La première, très intimiste, avec une communauté toute de jaune vêtue. Des chants à l’unisson, aussi prenant que transcendant ! Des voix graves et justes d’hommes accompagné es d’instruments locaux typiques.

Des bougies, de l’encens, des fleurs dans des coupelles de feuilles qui flottent déposées en offrande sur le gange….. une véritable invitation au voyage ! Et puis soudain, grosse agitation dans l’assemblée !!!

Ça joue des coudes avec l’apparition de chandeliers ! Un vrai fanatisme religieux ! Tous se bousculent pour saisir le chandelier et le faire tourner. Les chandeliers passent de mains en mains. Le contraste du coté solennel de la cérémonie et la folie qui en découle est surprenante.

Nous sommes restées quelques minutes, puis, lassées de se faire bousculées nous sommes parties ! Cela reste un joli moment empreint d’une puissante harmonie et de belles rencontres ! La seconde cérémonie, fut impressionnante par ca foule…. Nous parlons de milliers de personnes, d’une marée humaine !!!!

On vous laisse ici, en espérant vous avoir fait voyager un peu plus auprès de nous. Nous sommes arrivées ce matin a udaipur après 12h de train de nuit. Ville magnifique !

Bernie et chauvinou from udaipur !